17 ans et plus : Les Compagnons

compagnons

Être compagnon

Entre 17 et 21 ans, les compagnons et les compagnons marins sont membres de la branche Compagnons. C’est la dernière tranche d’âge proposée aux jeunes chez les Scouts et Guides de France.

Être compagnon, être compagnon marin

Être compagnon, c’est être un avec d’autres. Compagnon, c’est d’abord un mot qui désigne « celui avec qui on partage le pain ». C’est également celui ou celle avec qui on va prendre la route, pour faire un bout de chemin ensemble. Un peu comme les compagnons d’Emmaüs, qui ont rencontré le Christ ressuscité avant de tracer leur propre chemin de foi. Chez les compagnons du tour de France, c’est l’apprentissage en communauté qui invite à devenir autonome et à transmettre ses compétences à d’autres.

Être compagnon chez les Scouts et Guides de France, c’est un peu tout ça à la fois.

C’est d’abord répondre à l’appel du mouvement à vivre un parcours en trois temps proposé à tous les jeunes adultes. On l’appelle aussi branche aînée, car c’est la dernière étape d’un parcours qui vise la réalisation des objectifs du mouvement.

En chemise verte, les compagnons se retrouvent en équipe. Hommes et femmes de demain, ils vont chercher à comprendre le monde qui les entoure et à agir pour le rendre un peu meilleur. La route empruntée par chacun l’invite à vivre des expériences qui l’amèneront à construire sa vie adulte.

En mer, les compagnons marins utilisent la boussole pour suivre des caps, se fixer une direction et un objectif à atteindre. Faire route, c’est prendre en compte les éléments de son environnement pour prévoir et s’adapter. Il faut parfois savoir changer de cap ou faire un peu plus de route pour arriver jusqu’au but.

A leurs côtés, d’autres adultes sont là pour les accompagner. Appelés tous simplement « accompagnateurs Compagnons », ou AC pour les intimes, ils seront là pour les écouter et les aider à avancer. Accompagnant une ou plusieurs équipes, ils sont formés à la mission qui leur est confiée par les responsables de groupe.

 

Le site des Compagnons, c’est ici !